dct

dct — Transformée en cosinus discrète d'un tableau d'échantillons (DCT-II).

Description

Applique une transformée en cosinus discrète à un tableau unidimensionnel produisant un tableau de même taille qui contient la transformée. Pour le moment seules les tailles puissance de deux sont implémentées. Disponible en versions de taux-i et de taux-k.

Syntaxe

kout[] dct kin[]
iout[] dct iin[]

Initialisation

iout[] -- tableau de sortie contenant la DCT. Il est créé s'il n'existait pas.

iin[] -- tableau d'entrée.

Exécution

kout[] -- tableau de sortie contenant la DCT. Il est créé s'il n'existait pas.

kin[] -- tableau d'entrée.

Exemples

Voici un exemple de l'opcode dct. Il utilise le fichier dct.csd.

Exemple 185. Exemple de l'opcode dct.

Voir les sections Audio en temps réel et Options de la ligne de commande pour plus d'information sur l'utilisation des options de la ligne de commande.

<CsoundSynthesizer>
<CsOptions>

</CsOptions>
<CsInstruments>

instr 1

iArr[] fillarray 1,2,3,4
iDCT[] dct iArr
iiDCT[] dctinv iDCT

prints "%.1f %.1f %.1f %.1f => %.1f %.1f %.1f %.1f\n",
        iArr[0], iArr[1], iArr[2], iArr[3], 
        iiDCT[0], iiDCT[1], iiDCT[2], iiDCT[3]
                
endin
</CsInstruments>
<CsScore>
i1 0 0
</CsScore>
</CsoundSynthesizer>

Voir aussi

Opcodes vectoriels, Opcodes de tableaux, dctinv.

Crédits

Auteur : Victor Lazzarini
NUI Maynooth
2014

Nouveau dans la version 6.04